Rééquilibrer risques sanitaires et enjeux socio-affectifs, nos enfants ont besoin, dès aujourd’hui, de vivre ensemble

Les Ceméa souhaitent alerter les pouvoirs publics et tous les acteurs éducatifs, sur l’urgence de rééquilibrer risques sanitaires et enjeux socio-affectifs pour les jeunes enfants !

Le déconfinement des jeunes enfants et leur retour dans les différents modes d’accueil ont débuté le 11 mai, dans un contexte de reprise progressive du travail. Tout cela s’est effectué sur la base des recommandations d’un guide ministériel axé sur les enjeux de sécurité sanitaire et donc de protection, mais qui ne prend guère en compte les conditions d’accueil, pédagogiques et psychologiques susceptibles de garantir le développement des enfants. Si la sécurité apparaît évidemment essentielle, dans cette période sanitaire extrêmement difficile, il est néanmoins fondamental de ne pas s’en tenir une approche purement technique, mais de considérer les personnes dans leur globalité ; leurs besoins, aujourd’hui comme hier, ne sont pas exclusivement sanitaires et les accueillir suppose de ne ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous