L'atelier de peinture libre

Libre, qu’est-ce à dire ? Dans cette activité de peinture, il s’agit de laisser les enfants s’emparer de la feuille comme ils l’entendent, de leur permettre d’assouvir ce besoin primordial de faire et laisser trace. L’adulte se contentant de la logistique et de l’intendance.

Cet atelier est très alléchant. Il est tentant de l’initier dans tous les lieux collectifs qui accueillent des enfants. En effet, cette activité libre (que le cadre permet) laisse une pleine possibilité d’expression aux enfants qui se libèrent des images de l’habitude (faisant obstacle à la créativité) en puisant au plus profond de la mémoire.  Elle suscite une activité intérieure cérébrale intense et paraît plus accessible aux plus petit·e·s, les plus grand·e·s étant déjà sujet·tes à la barrière érigée par les conventions sociales et la question du « savoir peindre ou pas ». Cette démarche s’inspire du travail d’Arno Stern (auteur de  « heureux comme un enfant qui peint », qui parle du jeu de peindre.

Pour la veillée au centre de vacances, un ate ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous