Marionnettes de type jeux de théâtre

La marionnette est un objet de théâtre et en tant que tel, apparaît multiple et d’une richesse incomparable. Elle suscite des interrogations, provoque des débats et donne l’occasion de réfléchir. Ici, quelques idées sont égrenées qui ouvrent des pistes sans asséner des vérités.

Aujourd’hui, une fois déconstruites les représentations réductrices qui la définissaient, la marionnette a retrouvé une légitimité qui lui sied mieux que le regard de commisération qu’on lui portait jusqu’alors. Elle est de tous les âges et se targue d’être le lieu de « l’entre ». Elle permet aux enfants l’exercice d’un certain pouvoir, d’une certaine toute-puissance. Elle donne la possibilité de construire une sorte de double. Elle offre plusieurs entrées possibles, des dispositifs de jeux modulables (castelet, table, devant/derrière…). C’est un objet à faire théâtre. Tout ceci conduit à défendre un BAFA 3 avec comme seule entrée l’art de la marionnette et à affirmer qu’il est nécessaire qu’elle continue à diffuser ses effluves expressifs dans toutes les structures d’animation. ...

Cadre et point de départ des échanges

  • Q1. À partir de ce que tu as vécu ici, dans ces quatre ateliers, quelle est, pour toi, l'entrée qui favorise le mieux l'expression - communication ? Plus largement en quoi la marionnette favorise-t-elle l'expression par exemple celle des personnes inhibées ?

 

  • Q2. Si l'on s'intéresse aux aspects les plus concrets de cette activité (déroulement, conduite, accompagnement), donc aux «comment», quelles réponses peut-on donner aux questions qui suivent ?
  • Quels espaces (dispositifs) de jeux promouvoir et en fonction de quoi ? (évolution, diversité) ?
  • Comment amène-t-on une activité «marionnettes» en stage (objets inducteurs, démarches) ?
  • Faut-il fabriquer sa marionnette pour pou ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous