Matériau ou marionnette : qu’est-ce que tu vois ?

Quelles sont les manières particulières de se déplacer, de s’asseoir, d’attraper ma créature ? On est parti d’un grand morceau de papier Kraft et me voici en train de parler à ma marionnette.
Quand l’illusion opère, je ne me rends même plus compte que je suis en train de jouer.

Les chercheurs-pédagogues des Ceméa s’intéressent à la création artistique parce qu’elle nous pousse, parfois, à réinterroger nos manières de regarder ce qui nous entoure.

L’activité présentée dans cet article cherche à sensibiliser les joueurs en convoquant leurs regards sur un matériau simple, voire complètement banal (un sac plastique, un morceau de papier…).

En effet, face à une forme en mouvement, qu’on le veuille ou non, le regard est convoqué. L’étonnement, quand il survient, nous rappelle qu’une marionnette n’existe que dans le regard de celui qui la voit.


Face à une forme, chacun est ainsi plac ...

Plutôt que de jouer avec une marionnette déjà fabriquée, la démarche propose de commencer à jouer à partir d’un matériau brut. Sans colle, ni lien d’aucune sorte.

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous