Réseaux sociaux, où en êtes-vous ? Testez et approfondissez vos connaissances

Accompagnons les jeunes (et les moins jeunes) vers un usage raisonné et éclairé des réseaux sociaux et autres environnements et applications numériques
Média secondaire

Si les publications (faites par les jeunes notamment) dans les réseaux sociaux numériques sont guidées par une intention de partage avec ses proches, de plaisir, elles portent aussi une très forte dimension citoyenne et d’éducation sociale.  Quelques connaissances accompagnées de bons réflexes sont incontournables pour bien gérer sa « présence numérique » sur Internet.

Aujourd’hui, chaque adulte peut être en mesure de jouer un rôle de conseil, de médiation, de régulation... quant à l’usage des réseaux sociaux dans son environnement social, à l’école, au travail à la maison, ou dans son cercle amical…une bienveillance qui participe au mieux « vivre ensemble » et qui permet un dialogue entre les générations.

Ce parcours est réalisé avec le soutien de l’association Savoir & Devenir.

Avec en complément des ressources des Ceméa, les ressources de la Cnil, La Générale de production, Réseau Canopé, The Conversation, le Monde, le Clemi, la CNAF…

Cemea

Proposition d’un mini parcours pour aller vers un usage responsable et distancié des réseaux sociaux

Dans le contexte du confinement sanitaire pendant lequel la pratique des écrans tend à exploser et que les fausses informations sont largement relayées par les réseaux sociaux, les Ceméa proposent donc un mini parcours en ligne pour continuer à découvrir, décrypter, questionner… et repérer les bonnes pratiques au quotidien du numérique,  pour s’informer, apprendre, communiquer, partager...

Essentiellement au travers de l’usage du smartphone et des réseaux sociaux numériques.

Ce parcours s’adresse aux jeunes de plus de 13 ans… jusqu’aux adultes.

Le parcours se déroule en trois étapes :


I - Explorez l’exposition Réseaux sociaux, où en êtes-vous ? 

Prenez le temps de la parcourir, les grand thèmes présentés posent des questions essentielles et vous donnent des pistes de réponses.

► ► ►


II- Testez quelques connaissances avec un quiz en ligne

Les éléments de ce quiz s’appuient essentiellement sur les travaux 2018 - 2019 de l''Observatoire des pratiques numériques des jeunes" et de son enquête auprès de 7000 jeunes de 14 à 17 ans, participant au dispositif éducatif Education Aux Ecrans de la Région Normandie et animé par les Ceméa.

Réseaux sociaux, où en êtes-vous ?

Lors de votre cheminement dans le quiz, vous pouvez noter les sujets, les notions ou mots que vous ne connaissez pas, cela vous guidera lors d’une recherche plus approfondie.

Entrez dans le Quiz

III- Approfondissez vos connaissances

Les liens proposés ci-dessous vous proposent des ressources, à lire, à voir et entendre pour approfondir 7 grandes thématiques à propos de l’univers des réseaux sociaux numériques. Reprenez vos notes suite au quizz, vos questionnements…et bonne recherche !

① Le profil et l’identité numérique

L’identité numérique est le lien entre une personne et son entité virtuelle, sa représentation dans les univers numériques. Chacun doit désormais gérer une identité numérique constituée des informations, des contributions qu’il ou elle laisse sur le net. Les identités numériques sont diverses...par exemple, l’utilisation de son profil pour se décrire, se construire une image favorable auprès des autres, ou encore au travers d’un avatar pour évoluer dans un monde virtuel.

📺 7 questions sur mes données personnelles (2018) L'Esprit Sorcier

📄 Comment maîtriser son identité numérique ?

② La protection des données et les traces sur Internet

Parce qu’il fait partie de sa vie la plus privée, on oublie parfois qu’Internet est un espace public. Les données publiées non protégées sont accessibles à tous, et potentiellement diffusables partout et pour longtemps… voire revendues à des sociétés. La protection des données personnelles est un des enjeux majeurs de la protection de la vie privée des citoyens.

📺 Qu’est-ce qu’un bon mot de passe ? Cnil

📺 Les clés des médias : les données personnelles (2015)

📄 Pour tout savoir sur les traces que vous laissez en ligne. Cnil

📄 Pourquoi vos données survivront à la suppression de votre compte Facebook et quels en sont les risques ?

③ Les amis et groupes sur les réseaux sociaux

Quelques questions simples sont à poser: finalement, c’est quoi « un ami » à l’ère des réseaux sociaux numériques et des applications, Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, Google+… ? Tous ces « amis » sont-ils du même niveau d’amitié ? Est-ce que l’on prend toujours le temps de constituer des listes séparées d’amis pour mieux gérer notre communication ? Comme en dehors des réseaux sociaux, il faut savoir dire « non » ! On peut ne pas vouloir être ami avec quelqu’un, ou avec les amis des amis ! La course aux amis, on n’y gagne pas forcément.

📄 « Il a plus d’amis que moi » ou pourquoi nous envions la vie sociale des autres ?

④ L’image de soi et des autres

Publier des photos et des vidéos sur les réseaux sociaux, répond aux mêmes règles que celles du droit d’auteur et du droit à l’image en général. Ainsi, publier des photos de personnes, sur Internet, sans autorisation de leurs auteurs, peut poser problème. Nous sommes responsables de ce que nous publions, que l’on en soit l’auteur ou non. Les jeunes de 13 à 17 ans sont très préoccupés par leur image sur Internet et essaient de gérer la diffusion de leurs photos. Mais il y a encore beaucoup à faire pour prévenir des risques liés à la diffusion d’images.

📄 Respecter le droit des personnes - Cnil

📺 Nudité sur les réseaux sociaux : quels dangers ? Comment se protéger ? - Les clés du numérique (2019)

⑤ Les commentaires et la liberté d'expression

La liberté d’expression est un droit fondamental. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 énonce : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme, tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ce droit fondamental n’autorise pas, pour autant, les expressions sans retenue !

La loi fixe des limites. En 1881, la liberté d’expression est inscrite dans les textes de loi et l’injure et la diffamation sont réprimées.  Le délit de « provocation publique » à la haine raciale est institué par l’article 1er de la loi de 1972, et en 1990, la Loi Gayssot réprime tout acte raciste, antisémite ou xénophobe, et fait du négationniste un délit. Sur les réseaux sociaux, les forums…ne participez pas aux discussions injurieuses, provocantes, diffamatoires, qui sont souvent du cyber-harcèlement. Même si vous n’en êtes pas à l’origine, vous seriez en tort. Pensez à votre e-réputation.

📺 Cyber-harcèlement : la violence n’a rien de virtuel – Les clés du numérique (2019)

📄 Discours haineux, liberté d’expression : la Silicon Valley sort de sa neutralité.

⑥ Les pubs et les applications, où sont les coûts ?

À quelques exceptions près, le tout gratuit n’existe pas. Si les réseaux sociaux, les plateformes de jeux, les applications…proposent des services gratuits, c’est qu’il y a une source quelque part de financement, avec plus ou moins de transparence pour les utilisateurs, et les abus ne sont pas rares.

La publicité est un des moyens de financement et certains sites abusent à outrance des annonces publicitaires, certaines trompeuses, juste là pour générer des « clics » avec des faux boutons, ou servant à renvoyer vers des arnaques.

Un autre moyen de revenu est la collecte de données personnelles que l’on peut monnayer. Pour exemple Facebook, et il n’est pas le seul. Les réseaux sociaux globalement se financent par la récupération de données et leur exploitation.

📄 Jeux vidéo : l’abonnement aux plates-formes « illimitées », bonne ou mauvaise idée ?

📄 Jeux vidéo : la bataille sans merci de la monétisation.

📄 Économie de la gratuité : rien n’est jamais vraiment « offert » sans contrepartie.

 

⑦ Infos ou Infox ?

Les jeunes de 14 à 17 ans s’informent à partir de quatre sources principales, les réseaux sociaux, la télévision, les parents et les amis.
Parmi les sources médiatiques, les réseaux sociaux sont leur première source d’information, mais ce n’est pas pour autant qu’ils leur accordent une confiance aveugle, bien au contraire. Comme pour tout le monde, vérifier l’authenticité d’une information est un exercice complexe.

L’enjeu d’aujourd’hui est de se donner les moyens d’exercer notre citoyenneté dans une société de l’information et de la communication, et d’accompagner des « cybercitoyens » de demain, pour qu’ils soient actifs et éclairés.

📺 C’est quoi une "fake news" ? Les clés du Numérique (2019)

📄 Décodex Le Monde : qu’est-ce qu’une information ?