LA MÉDIATHÈQUE ÉDUC’ACTIVE DES CEMÉA

Ecrire et réaliser une vidéo à l'aide d'un smartphone

Écrire un scénario, tourner, monter puis publier une vidéo. Aujourd'hui tout cela est faisable à partir d'un smartphone. Découvrez donc toutes les étapes à suivre...
Média secondaire

Étape 1 : L'écriture

Pour réaliser une vidéo, il est nécessaire de commencer par l’écrire. Sujet, angle, plans, interviews… Des étapes courtes mais nécessaires pour ne pas se mélanger les pinceaux et intéresser les spectateur·trices.

Cemea

Étape 2 : Définir un sujet et un angle

Le sujet est le thème général de la vidéo. Il permet de définir un premier cadre. Prenons l’exemple d’une vidéo autour de l’animation en centre de loisirs.

Une fois le sujet défini il faut maintenant définir l'angle de la vidéo. Un angle est une manière d’aborder un sujet. Choisir un angle c'est éviter de s’éparpiller. Par exemple, si le sujet est autour de l’animation en centre de loisirs, il est possible de choisir différents angles : la vie en collectivité, l’activité, l’itinérance, les tout-petits, le lien avec les parents… Il y a une infinité de possibilités !

Étape 3 : Le contenu

En ayant en tête son angle, prévoir ce que l’on souhaite montrer. Une interview, des personnes faisant une activité, un paysage… C’est le moment de répertorier, dans les grandes lignes, tout ce que l’on retrouvera dans cette vidéo.

Cemea

Étape 4 : Préparer l'interview

Avant de rencontrer la personne à interviewer, il est nécessaire de prévoir les questions à poser. Après avoir défini le sujet et l’angle, il faut trouver qui correspond au profil dont nous avons besoin, puis préparer les questions qui permettront de répondre à la problématique de la vidéo.

Par exemple, si j’ai choisi le thème de l’animation en colo et que je souhaite angler sur la vie en collectivité, je pourrai interviewer un enfant et lui poser des questions autour de sa place dans la préparation des repas. Une fois que le rendez-vous et le lieu sont fixés avec la personne à interviewer, la personne qui filme doit se préparer avant que l’interview commence. Pour cela, Il faut faire attention au cadre, à la luminosité et au bruit environnant. Par exemple, pour filmer dehors en été, il faut faire attention aux nuages qui peuvent cacher le soleil et la luminosité, mais aussi faire attention à choisir un endroit calme, loin des autres enfants et d’éventuels bruits de voiture, de bricolage, d’avion…

Étape 5 : Prévoir les plans de coupe

Les plans de coupe sont les plans qui accompagnent la voix off. Ils permettent d’illustrer la vidéo et d’éventuellement cacher certaines transitions. Par exemple, si la vidéo est autour de la vie en collectivité en colo, on peut filmer des enfants en train de préparer le repas pour illustrer les propos de la personne interviewée. (Conseil : il vaut mieux avoir trop de plans de coupe que pas assez !)

Étape 6 : Écrire la voix off

La voix off est le fil conducteur de la vidéo. Elle permet de communiquer des informations complémentaires et d’écrire son histoire. Pour procéder à l’écriture, il est préférable d’utiliser de l’écrit parlé. Pas trop soutenu, mais sans aucune faute de français. En cas de difficultés, ne pas hésiter à regarder de courtes vidéos de médias (ex : Brut, France info, ou des reportages de journaux télévisés).

Cemea

Étape 7 : Filmer !

Batterie rechargée, micro allumé, il est temps de filmer ! Inutile de se mettre la pression sur le cadrage des plans, il faut se faire confiance. Nous avons tous déjà vu des milliers de vidéo, alors vous remarquerez rapidement que le cadrage n’est pas bon. Faire tout de même attention à ce qu’il n’y ait pas de mouvement en arrière-plan pour ne pas déconcentrer le spectateur.

Étape 8 : Le montage

Il est temps d’enregistrer la voix off : Un micro-cravate est suffisant pour enregistrer sa voix. Pour cela, rien de plus simple : Vous pouvez utiliser votre application de microphone intégrée à votre smartphone, ou enregistrer directement dans VN (voir vidéo ci-dessus). Lors de la préparation de la vidéo, ne surtout pas hésiter à faire des brouillons, des plans, dessiner, écrire des mots-clés pour se repérer dans les idées.