La biblio du pédagogue : "Paroles pour adolescents" de Françoise Dolto

À la (re)découverte de la psychanalyste Françoise Dolto, autrice de "Paroles pour adolescents ou le complexe du homard", un ouvrage pour mieux comprendre la période charnière qu'est l'adolescence.
Françoise Dolto (1908-1988) est une pédiatre et psychanalyste. Elle s’oppose face aux élites, notamment sur les sujets de la psychanalyse de l’enfant et la diffusion des connaissances dans le domaine de l’éducation. En 1964, elle participe à la création de l’École freudienne de Paris, alors que le mouvement psychanalyste français connait une deuxième scission. Elle sera dissoute en 1980. Françoise Dolto créé la première Maison verte en 1979 espace où les enfants de 0 à 4 ans sont accueillis, accompagnés de leurs parents, ont la parole et un espace de jeu. L’objectif est de favoriser la sociabilité et ainsi, limiter les troubles.
Média secondaire

Dans les années 60-70, la psychanalyse avait la réputation de s’adresser à des professionnels de la psychologie, des médecins, des philosophes, d’être réservée à une élite et au domaine de la pathologie. Pédiatre et psychanalyste, Françoise Dolto, par ses ouvrages et sa célèbre émission de radio Quand l’enfant paraît diffusée sur France Inter de 1976 à 1978, elle aura tenté de dédramatiser la psychanalyse et l’inconscient en montrant que la première avait à voir aussi avec l’individu ordinaire tout au long de sa vie, et plus particulièrement dans son développement infantile. Son œuvre plaide pour la reconnaissance de l’enfant comme une personne à qui il faut dire la vérité, le langage participant à construire les individus. Paroles pour adolescents ou le complexe du homard s’adresse aux adolescents et à celles et ceux qui les accompagnent. Pour parler de ce qu’on nomme aussi « crise d’adolescence » ou « adolescence », une période et un processus par lequel l’enfant devient progressivement adulte, Françoise Dolto choisit la métaphore d’un crustacé qui doit muer, abandonner sa carapace pour grandir, mais se retrouve vulnérable avant d’en avoir construit une nouvelle.

On se compare à l'image idéale qu'on a de soi et on a honte. A l'adolescence, on change à un point tel qu'on ne se reconnait pas.

Paroles pour adolescents, page 123

En treize brefs chapitres illustrés de photos et de citations d’adolescents, elle reprend sans tabou les questions que se posent ceux- ci : « Qu’est-ce que l’adolescence ? Les transformations. Se sentir beau, se sentir laid. La sexualité. L’amour. L’amitié. Les parents, les adultes, la société. L’autorité. La violence. Le vol. La drogue. La honte. Une histoire à soi. » Les érections (p27), les règles (p28), l’homosexualité (p48) y sont abordées dans un langage simple, certains mots-clés sont surlignés de jaune. Aucun jugement moral, des mots justes posés sur des réalités de la vie des jeunes, des mots à entendre, des mots pour pouvoir en parler. On reconnaît bien là le « style Dolto » : la parole vraie, simple, s’adressant aux enfants, pour donner du sens à ce qu’ils vivent.

Comment faire sa mue ?

Pédagogique, ce livre l’est aussi en proposant d’apprendre le non-jugement sur ce qui peut être différent, ou dérangeant. Le vol (p. 105), la drogue (p. 111), la honte (p. 119) sont abordés et mettent en garde sur le comportement d’adultes peu scrupuleux (les dealers) ou des rappels de normes sociales qui gagneraient à être réexaminées pour gagner en liberté : « Dans notre société, où tout est régi par le commerce, il arrive qu’on ait honte de ne pas avoir d’argent, comme si la richesse matérielle reflétait la valeur humaine de celui qui la possède, alors que les deux choses n’ont rien à voir entre elles. »
Comment faire sa mue ? Le livre se termine par « l’adolescence en question, paroles pour les parents et adultes qui vivent avec des adolescents »*, vingt pages adressées à l’origine à des professionnels. Une invitation à regarder autrement cette période de mutation et de turbulences pour mieux l’accompagner.

* Réédition chez Gallimard Jeunesse Giboulées par Catherine Dolto et Colette Percheminier
** Conférence au colloque organisé par le CMPP de Vigneux-sur-Seine le 13 décembre 1985