Animer, ce n’est pas être un patou

Chaque personne qui décide de s’engager dans l’animation et de s’inscrire à un stage BAFA n’imagine pas toujours ce que signifie vraiment « animer ». C’est une fonction simple et complexe, pleinement éducative qui dépasse la notion d’encadrement et inclut celle du ludique.

Quand un stagiaire arrive en stage de formation il ou elle se fait une idée ou pas de ce qui va s’y vivre mais bien souvent il·elle découvre avec surprise que ce n’est pas exactement ce à quoi il·elle s’attendait. Et il·elle mesure à la fois la grande diversité des tâches de la fonction d’animation et la multitude de postures qui seront nécessaires pour les accomplir. L’une d’elle est bien d’avoir la capacité de jouer avec le public, d’en saisir l’importance et non pas de passer son temps à sa surveillance.

...

En centre de vacances je ne sais ce qui anime les personnes qui passent leur temps à être sur leurs gardes, à élever la voix pour cadrer des enfants qui utilisent l’espace et le cadre posé pour l’investir à donf en tant qu’êtres de vie et de mouvement. Je ne sais ce qui les empêche de jouer avec, de se sentir concerné.es par leur énergie et leur envie de faire plus que préoccupé·es par leur soit-disant sécurité, à l’affût du moindre débordement.

...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous