Organiser des accueils collectifs de mineurs déconfinés et apprenants

L’attente a été longue et porteuse d’incertitude. Mais le 12 juin avec l’annonce des vacances apprenantes, les PEP dans les starting-blocks ont pu confirmer l’ouverture de leurs séjours. Et ce fut un succès couronnant un engagement d’éducation populaire et de tous les instants.

Interview d’Aline Voisin 1 le 16 juillet 2020
et de Vincent Bonnaire et Bernadette De Almeida 3 le 20 juillet 2020


Au vu de la situation sanitaire inédite est-ce que vous avez à un moment envisagé de ne pas accueillir d’enfants cet été ?

A.Voisin
Nous avons eu beaucoup d’inquiétudes et d’incertitude jusqu’il y a un mois. Nous sommes organisateurs d’un centre de vacances en Haute Saône. On a tout préparé pour ouvrir mais cela ne dépendait pas que de nous. C’est surtout au printemps que pour nous la situation a été problématique. Avec le confinement, nous n’avons pas ouvert de l’année (les classes de découvertes ont été annulées). Le ...


  1. Directrice du dispositif éducation et loisirs de la délégation du Doubs des PEP CBFC (Centre Bourgogne Franche Comté)
  2. Directeur du dispositif « éducation et loisirs » de la délégation de Côte d’or
  3. Responsable des séjours de vacances aux PEP 21
  4. Les Ceméa de Bourgogne Franche Comté et les PEP Centre Bourgogne Franche Comté ont signé une convention de partenariat qui stipule que les Ceméa se voient confiée l’accueil et la gestion pédagogique du centre permanent d’Aisey et Richecourt en Haute Saône durant les séjours de vacances, les classes de découverte et l’accueil de divers groupes.

 

...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous