Documents référence n°2. Repères sur l'activité

L’objectif de ce dossier, comme le sigle même des Ceméa nous y invite, est de pointer à nouveau les différences fondamentales entre des méthodes d’éducation active et des méthodes actives mais pas forcément éducatives de notre point de vue de militants pour une éducation nouvelle.

L’une des pratiques les plus anciennes et les moins contestées pour les Ceméa consiste à proposer des activités aux personnes, puis à conduire avec elles une réflexion portant, au moins, sur trois aspects :

- Qu’apporte l’activité aux personnes qui viennent de la vivre ensemble sur la connaissance d’eux-mêmes, sur celle des autres et sur le fonctionnement de leur groupe ?

- Quels savoirs et savoir-faire les personnes ont-elles investi dans cette activité ?

- Quels savoirs et savoir-faire les personnes ont-elles construit ensemble à l’occasion de cette activité, grâce à elle et pour la mener à bien ?

Les savoirs et savoir-faire ainsi construits concernent évidemment l’objet de l’activité conduite : savoir faire voler son cerf-volant, comprendre le ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous