Relais équilibre

Plusieurs équipes sont en compétition pour un jeu de relais consistant à transporter un objet en équilibre, par exemple une balle de ping-pong dans une cuillère tenue entre le pouce et l’index
Média secondaire
Le jeu commence

Une chaise est placée à plusieurs mètres devant chacune des équipes disposées en ligne. Au signal, le premier joueur de chaque équipe, tout en essayant de maintenir en équilibre l’objet à transporter, commence son parcours, va contourner la chaise de son équipe, et revient vers son partenaire suivant.

Cemea
Le jeu se déroule

Le parcours se continue par transmission de l’objet à l’équipier suivant : c’est un passage de relais. Si l’objet tombe, le joueur s’arrête et le remet en équilibre puis poursuit son parcours.

Le jeu s’achève

Une manche se termine au retour du dernier relayeur de la dernière équipe.

Autres manières de jouer
  • On peut changer d’objet pour chaque relayeur. Il faut donc les prévoir en autant d’exemplaires que de joueurs.
  • On peut éviter les allers et retours en disposant la moitié des joueurs d’une même équipe d’un côté d’une grande salle, l’autre moitié à l’opposé ; chacun ne parcourt qu’une longueur de salle.
  • En fonction de l’âge des joueurs, on peut mettre ou non un obstacle sur le trajet, par exemple un banc qu’il faudra enjamber à l’aller puis au retour.
Remarques pédagogiques

On peut varier la nature des objets et la façon de les porter pour mieux s’adapter aux joueurs. Exemples :

  • une balle de ping-pong posée sur la paume d’une main bien ouverte
  • un ballon de baudruche gonflé et placé sur une assiette en plastique où il devra toujours rester pendant le déplacement ;
  • ce même ballon peut être coincé entre les têtes de deux joueurs qui se tiennent le bras ;
  • un manche à balai porté en équilibre horizontal sur le dos des deux mains, ou d’une seule ;
  • une boîte d’allumettes coincée entre deux baguettes tenues chacune dans une main ;
  • une couverture nouée sur elle-même placée sur la tête ;
  • une cuillère pouvant contenir un objet rond (un œuf dur ou une pomme de terre) tenue dans la main ou dans la bouche. Dans ce dernier cas, il faut autant de cuillères que de joueurs pour des raisons d’hygiène.

N-B : il faut autant d’objets que d’équipes.


 

Le livret pédagogique Jeux d'intérieur

Les jeux sont des situations d’action et de communication d’une exceptionnelle richesse. Comment mieux connaître et mettre au service de l’enfant ces infinies ressources? Pour éprouver les jeux, il faut les jouer. Mais il faut aussi les penser. Que peuvent-ils offrir? À qui? Où et comment?

Lire