Le Kami Quoi ??!! Voilà ce que parfois nous entendons à l'évocation de ce mot japonais. Pourtant, si nos interlocuteurs entendent ce mot pour la première fois, cette technique d'expression n’a rien de récent. Au Japon, dès le Moyen Age, des moines bouddhistes se servaient de rouleaux illustrés pour accompagner des prêches. La technique du conte en public à l'aide d'un théâtre d'images, telle que nous la connaissons, se développe au début du XXe siècle. Il faut attendre 1923 pour voir apparaître le premier kamishibaï pour enfants de l'écrivain Ichirô Suzuki et de l'illustrateur Takeo Komatsu nommé « la Chauvesouris d'or ». Ce fut l'explosion de cette technique qui en 1937 comptait trois millions de diseurs itinérants de kamishibaï au Japon. À la fin des années soixante, le voici qui arri ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous