Le magicien

Le «présentateur» et le «magicien» engagent une scène de divination. Dès qu’un spectateur pense avoir compris le stratagème, il se propose de jouer le rôle du magicien
1 personne a aimé cette fiche
Média secondaire

Des joueurs essayent de comprendre la convention établie entre deux d’entre eux, le «présentateur» et le «magicien», qui vont engager une scène de divination. Dès qu’un spectateur pense avoir compris le stratagème des deux protagonistes, il se propose de jouer le rôle du magicien.

Cemea
Le jeu commence

Le présentateur dispose sur la table un certain nombre de cartes différentes suivant une organisation précise. Il demande à son complice, le magicien, de sortir. Ils se sont préalablement entendus sur une méthode de divination.

Le jeu se déroule

Pendant l’absence du magicien, les autres joueurs choisissent une des cartes disposées sur la table, celle qu’il devra découvrir. Le magicien rentre ; dès lors, entre lui et le présentateur, des paroles et des signes cabalistiques sont échangés visant à embrouiller les observateurs. Dès que le présentateur montre une carte et demande «Est-ce cette carte?», le magicien répond «oui» ou «non». Si c’est «oui» la réussite est immédiate et les observateurs sont étonnés.
Si c’est «non», le présentateur demande «Dis-moi donc quelle est la bonne carte?». Alors le magicien trouve la bonne carte! Les observateurs sont décontenancés.

L’expérience est recommencée jusqu’au moment où l’un des joueurs croit avoir compris la convention existant entre le présentateur et son complice. Il prend alors le rôle du magicien et sort de la salle.

Le jeu s’achève

Quand tous les joueurs ont découvert le stratagème utilisé, le jeu s’arrête et on peut recommencer avec de nouvelles conventions de divination et de nouveaux acteurs.

Remarques pédagogiques

Explications complémentaires à partir d’un exemple précis : le présentateur dispose de 8 cartes quelconques comprenant obligatoirement un 8 de n’importe quelle couleur, par exemple un 8 de cœur. L’illustration de cette carte, composée de 8 cœurs, sert de guide. Ainsi, le présentateur va placer les cartes sur la table en respectant la position des 8 petits cœurs. Quand le magicien entre dans la salle, après tous les discours de diversion, son complice pose son doigt sur le cœur de la carte «8 de cœur» correspondant à l’emplacement de la carte à trouver.


Le jeu peut être repris avec un 9, un 10 (peu importe la couleur), aussi avec un 7 également en sachant que son dessin n’est pas symétrique, ce qui change l’organisation des éléments selon la position de la carte référence.


On peut utiliser toutes sortes de méthodes de divination


 

Le livret pédagogique Jeux d'intérieur

Les jeux sont des situations d’action et de communication d’une exceptionnelle richesse. Comment mieux connaître et mettre au service de l’enfant ces infinies ressources? Pour éprouver les jeux, il faut les jouer. Mais il faut aussi les penser. Que peuvent-ils offrir? À qui? Où et comment?

Lire