Danger ou prise de risque ?

A Bologne en Italie, à la crèche Il Nido Betti ou à l’école maternelle Cantalamessa l’éducation à la prise de risque est à l’honneur. Sans mise en danger, les enfants expérimentent, utilisent des objets qui demandent de l’attention, se confrontent aux conditions climatiques.

Il y a quelque chose d'antinomique dans le fait de faire prendre des risques à un enfant sous couvert de volonté éducative. Mais c'est bien la différence entre « danger » et « prise de risque » qu'il convient de distinguer. Une certaine conception de la liberté, et sa transmission, n'est-elle pas au cœur du sujet ? Le projet politique d'un gouvernement en matière d'éducation et sa mise en œuvre, n'est-il pas l'adrénaline qui fait vibrer ses futurs citoyens ?

...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous