Il faut connaître la personne dans son quotidien.

Joséfine est en 2ème année de formation pour devenir éducatrice spécialisée. Elle nous raconte comment elle a choisi ce métier, ce qu’elle en attend et ce qu’elle découvre.
Média secondaire

Image par S. Nagel de Pixabay

Joséfine raconte son choix de devenir éducatrice, sa motivation pour la relation humaine et son regard sur la tension que cela génère, la distance qu'il faut trouver pour inscrire son travail dans la durée et tisser du lien avec les personnes accompagnées, construire avec elles mais aussi préparer la séparation, le relais par les collègues. Avoir du recul ce n'est pas gommer l'affectif, c'est un outil de travail qu'il faut gérer, éducatrice en formation elle a vécu l'internat dans ses stages et y a trouvé toute la richesse que peut avoir la vie quotidienne.

Interview réalisé par Jérôme Lateurtre

Crédit Musique

Auteur: Erothyme
Track: Cherry Picking
Licence: https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.fr
Source: Télécharger gratuitement Erothyme - Cherry Picking

 

Aller plus loin

Blachère, J. (2010). Reculs sur la fonction d'éducateur. VST - Vie sociale et traitements, 105, 67-69. 

Bosquet, C. & Mariani, P. (2015). Souvenirs et pratiques d'éducs. VST - Vie sociale et traitements, 125, 120-125. 

Chobeaux, F. (2018). « Je veux être éduc ! » Rencontre avec des étudiants en travail social. VST - Vie sociale et traitements, 138, 16-19.

Desmarest, L., Rouquier, T., Touron, J. & Vezolle, S. (2020). Devenir éduc, ou comment (se) former (à) l’humain. VST - Vie sociale et traitements, 146, 43-46. 

Commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale, (2015). Métiers et complémentarités. Architecture des diplômes de travail social. VST - Vie sociale et traitements, 126, 119-127. 

Sacchelli, M. (2020). Former au travail social, plaidoyer pour une formation qui ne soit pas formatage. VST - Vie sociale et traitements, 146, 13-19.