Se former en groupe, c'est mieux!

Le rôle du groupe dans un parcours de formation demeure un élément essentiel et d’une grande actualité

À l’heure du distanciel, du tout numérique et d’une réforme de la formation qui fragilise les parcours longs et la promotion sociale, rappelons en quoi l’existence d’un groupe dans un parcours de formation demeure approprié et d’une grande actualité. Celle-ci est d’ailleurs visible à travers les travaux les plus récents des sciences cognitivistes et même confirmée par les neurosciences. Il en est ainsi de la formation professionnelle dans l’animation. Travailler sur et avec le groupe en formation revêt, dans ce cas, trois caractéristiques particulièrement pertinentes dans le parcours de formation professionnelle d’animateurs et d’animatrices. La première d’entre elles est marquée par l’intérêt que constitue le groupe dans l’acquisition de compétences spécifiques transposables immédiatem ...

Définir le groupe

Selon Dominique Oberlé 1, deux grands types de liens internes constituent un groupe. Le premier est imaginaire. « C’est parce que les désirs et les rêves des membres entrent en résonance que le groupe se forme. » Le second dérive de la « technique, de procédés ou de savoir-faire partagés. Ils créent des liens fonctionnels entre les personnes ». Cet enchevêtrement de dimensions débouche sur l’adhésion à des valeurs communes et donc à la production des normes. Le groupe se définit également par sa relation avec l’extérieur. Tout groupe se définit (identité, raison d’être, fondement) dans son rapport avec les autres groupes à travers la confrontation, la comparaison et les évaluations qui en découlent : on est toujours « le meilleur groupe ! » Les travaux de K ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous