Accueillir en respectant les règles sanitaires

Comment prévoir des règles spécifiques d’accueil en conservant une convivialité et une relation à l'autre
Téléchargement
Média secondaire

Ce que nous demande le protocole :

L’organisateur doit prévoir des règles spécifiques d’accès à l’accueil pour les responsables légaux et les enfants permettant de respecter les règles de distanciation sociale, d’éviter les attroupements au début et à la fin de l’accueil. Les horaires d’arrivée et de sortie peuvent, par exemple, être échelonnés. - Avant l’ouverture, et en fonction du nombre d’enfants accueillis, un marquage au sol est installé devant l’accueil de manière à inciter parents et enfants à respecter la distanciation d’un mètre minimum. Si la configuration des locaux et la sécurité le permettent, deux accès simultanés sont organisés. - sauf exception, les responsables légaux ne doivent pas être admis sur les lieux d’activités des mineurs. En cas d’accès exceptionnel, ils doivent être munis de masques.

Quelques possibles en toutes circonstances

Se dire Bonjour

But : Réinventer ce qui passe dans le contact quand on se voit pour la première fois de la journée. Quid à la place de la poignée de main, la bise ? Le claquage des doigts, la tape du pied, le frottage de coude… ? Ou toute autre manière originale.

Un prénom, un geste….

En ronde debout :

Associer un geste à son prénom «Je m’appelle Julien » (Julien prend une pose particulière, fait un signe que personne ne fait ni ne connaît, sa signature).
Le.la voisin.e dit « Bonjour Julien (il reprend le signe de Julien), je m’appelle Cynthia (en faisant à son tour sa signature ».
Et on enchaîne ainsi, en donnant le prénom du voisin.e et sa signature gestuelle et en se présentant

Variante 1 : Saluer une personne qui n’est pas son voisin direct dans le cercle

Variante 2 : Se déplacer dans un espace délimité, suffisamment vaste pour conserver une distance de 1,5 m dans les déplacements.

Chaque fois que l’on croise la route de quelqu’un, les 2 personnes s’arrêtent à distance et se disent bonjour :

— Bonjour je suis Cynthia (avec sa signature gestuelle)

— Bonjour, je suis Wafa (avec sa signature)

Et les 2 reprennent alors la signature gestuelle de l’autre pour se saluer à nouveau

— Bonjour Wafa

— Bonjour Cynthia

Variante 3 :

Chacun présente les personnes qu’il a croisées en enchaînant les signatures de chacune des personnes rencontrées. Les autres joueurs doivent retrouver les prénoms des personnes à partir des signatures présentées.

Variante 4 :

Créer une chorégraphie à 3, 4, 5 à partir de nos signatures gestuelles. On peut même jouer à les mettre en musique, et se les montrer entre groupes... Il sera possible de reprendre ces gestuelles lors des déplacements sur le centre, à l’envie...

 

Un photo-puzzle des trombines, un « Qui-suis-je ? » géant

But : Apprendre à se reconnaître malgré les masques

Age : petits, grands, moyens, adultes…

Matériel :

  • un appareil photo numérique,
  • une imprimante
  • des autorisations pour le droit à l’image si on veut faire participer les enfants.

Etape 1 :

Se prendre en photo Il s’agit de faire des portraits sans le masque des membres de l’équipe et si on a les autorisations concernant le droit à l’image, des enfants. Récupérer les photos sur un ordinateur Imprimer (on peut faire en double pour vérifier à la fin du jeu...)

Découper chaque photo, à souhait selon les compétences des participant.e.s :

  • en bandes horizontales, le front, les yeux, le nez la bouche
  • en 4, un trait de découpe horizontale, un trait de découpe verticale
  • en version stylisée puzzle…

Réaliser des étiquettes « prénom ».

 

Étape 2 :

Reconstituer les visages des personnes croisées Étaler les pièces sur une table, chacun passe à son tour, compose un visage et y associe un prénom que l’on affiche ou place sur le côté…. On peut garder les photos recomposées et réaliser un affichage devant lequel nous pourrons nous réjouir, nous reconnaître, ou rejouer pour affiner nos connaissances les un.e.s des autres.

Aménager des espaces pour que les enfants jouent pendant les temps d’accueil

Un espace matérialisé, à faible effectif, du matériel facile à nettoyer.

Et si nous agrandissions les jeux pour nous tenir à distance ?

Nous pouvons aussi les dessiner sur une plaque de plexiglas maintenue verticale...

jeu

Proposer des activités calmes, et riches sans beaucoup de matériel pour vivre aussi pendant les moments de transition, accueil, départ.

jeu