Éducation et jeux vidéo

L’activité jeux vidéo est un des loisirs les plus populaires du pays. Pourquoi souffre-t-elle toujours en France d'un déficit de reconnaissance culturelle ? Comment peut-elle être aussi un outil d'une pédagogie émancipatrice.

Image par Simon H. de Pixabay

En 2016, une enquête du ministère de la Culture et de la Communication établissait que 7% seulement des Français considéraient que les jeux vidéo faisaient partie de la culture, juste devant le bon dernier de la liste (les émissions de téléréalité) mais loin derrière les parcs d'attraction ou la philatélie. 

Pourtant, même si le médium est encore victime d'une industrie qui c ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous