Animation light painting

Peindre dans l’air, dans le noir, au moyen d’une source lumineuse, cela semble impossible ! Mais la photographie a de multiples cordes à son arc. Au-delà de son aspect magique, il est bon d’expérimenter et comprendre la logique d’un tel prodige pour goûter au plaisir de créer.

Le progrès technologique permet l’émergence de nouvelles possibilités artistiques. Si celui qui concerne le light painting date pourtant de la fin du vingtième siècle, cette activité revient en force sur le devant de la scène. Et ce n’est pas qu’une mode. En effet ce principe met en exergue un des nombreux secrets (qui n’en sont pas vraiment puisque les découvrir permet de comprendre une mécanique scientifique riche de possibles) que la lumière recèle (le sténopé en est un autre exemple). Et découvrir ce qu’on a écrit ou dessiné dans l’éphémère de l’instant tient du merveilleux et de la prestidigitation. La photographie fige les secondes de création et en permet la valorisation. C’est un régal pour les yeux.


Le Light Painting (littéralement « peinture ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous