Média secondaire
Cemea

Le châssis de ce char en forme de T est formé de deux morceaux de 25 cm environ découpés dans du liteau de 1 x 2 cm. Il est assemblé et consolidé par un triangle de contreplaqué de 3 mm d'épaisseur, sinon par un triangle en carte de Lyon. La grande barre du T est prise en sandwich par deux flasques découpées dans une planchette tirée d'un cageot à primeur. Tailler en forme l'avant des flasques à au moins 3 cm de large. Coller, pointer laissant 10 cm pour la place de la roue avant. Derrière cette roue, préparer un puits dans lequel on plante le mât, immobilisé par une goupille. Prévoir deux ou trois mâts de tailles différentes, selon la force du vent.

Voilure type marconi en papier calque épais collé sur le mât et la vergue. Des haubans serrés près du mât sont fixés au châssis par des élastiques. Découper au cutter des roues de 6 cm de diamètre minimum dans du polystyrène à structure fine.

L'axe solidaire de la roue avant, munie de deux rondelles de plastique alimentaire, roule dans les alvéoles des flasques. Un tourillon portant les roues arrières collées, roule dans un chalumeau en plastique. Il est maintenu sous la petite barre du chassis par deux élastiques.

Lorsque le vent est très fort on peut attacher une ficelle au char qui rend celui-ci plus lourd et l'oriente.

 


On dit que ce jouet est la copie quasiment conforme des chars à voile qui, l’été, font fureur sur les plages

Char à voile

 

 

Le livret pédagogique d'accompagnement des fiches

Lorsque l’envie s‘en fait sentir, l’adulte, peut intervenir pour proposer la fabrication de jouets qui tiennent leur promesse de jeu en laissant aux enfants la possibilité de manifester leurs désirs et en les aidant à les satisfaire
Lire