Média secondaire

Débiter quelques tasseaux de 1 x 1 cm à une longueur de 25 à 30 cm.

Cemea

Tailler à 3 ou 4 cm d'une extrémité une encoche pour le lancement et percer un petit trou pour fixer le fil d'étain.

Dessiner, puis découper la voilure dans de la carte de Lyon (l’envergure doit être sensiblement égale à la longueur de l'engin).

Coller ou agrafer les ailes sur le fuselage et fixer le gouvernail de direction au milieu de la queue à I’aide de petites pattes rabattues.

Enrouler sur le nez de l'avion en serrant une quinzaine de cm de gros fil d’étain.

Lancer les appareils avec un gros caoutchouc carré (« à lance pierre ») au milieu duquel on aura noué une petite boucle de ficelle. Procéder à des essais : ajuster le contrepoids avant, jouer sur I’inclinaison des ailes…

On peut lancer l'avion individuellement avec un caoutchouc (50 cm) tenu fermement de la main gauche mais aussi à trois personnes avec un caoutchouc de plus de 2 m, deux d'entre elles tenant une extrémité.


On dit que le lancement de nos ailes volantes s'apparente au catapultage des engins sur le pont des porte-avions

 

Le livret pédagogique d'accompagnement des fiches

Lorsque l’envie s‘en fait sentir, l’adulte, peut intervenir pour proposer la fabrication de jouets qui tiennent leur promesse de jeu en laissant aux enfants la possibilité de manifester leurs désirs et en les aidant à les satisfaire

Lire