La bataille des déchets

[DÉCHETS ET CONSOMMATION] Prendre conscience de la quantité de déchets qui nous entourent. Arriver à distinguer les déchets qui semblent difficiles à éviter et le superflu
Téléchargement
Média secondaire

Image par Eveline de Bruin de Pixabay

Matériel

Un sac ou un panier pour récolter les éléments, des
gants plastiques.

Déroulement

Cette activité se déroule sous forme de jeu.

  • Les joueurs sont séparés en deux groupes. Il s’agit pour chaque groupe de trouver le maximum de déchets différents. Au départ, il faut définir les critères des déchets et exclure les déchets dangereux (coupants, toxiques, etc.). Plus les déchets sont rares et originaux, plus l’équipe a la possibilité de gagner. Un exemplaire de chacun suffit.
  • Il faut bien préciser les limites du terrain et le temps imparti au ramassage.
  • Les groupes partent pendant 20 minutes chercher des déchets en ne prélevant qu’un exemplaire de chaque élément trouvé.
  • Les groupes se retrouvent. Le premier groupe présente un élément, si l’autre groupe ne peut pas présenter le même, le premier groupe marque un point et représente un nouvel élément.
  • Au contraire, si le deuxième groupe répond avec le même élément, aucun des deux groupes ne marque de point et c’est au deuxième groupe de présenter un nouvel élément et donc, peut-être de marquer un point.
  • C’est la nature de l’élément (papier, plastique, végétal) qui compte et/ou son utilisation réelle ou supposée.
  • Un groupe ne peut avoir le droit de jouer que trois fois maximum de suite.
  • On marque un point lorsque l’autre groupe ne peut pas répondre avec le même élément.
  • Il y a trois façons de regagner le droit de jouer en premier : a) répondre avec le même élément ; b) constater que l’autre groupe pose un élément déjà présenté ; c) attendre que l’autre groupe fasse trois points à la suite.
  • L’animateur est l’arbitre, qui, avec l’accord du groupe, accepte ou pas l’identité des éléments présentés.
Compléments
  • Les différents éléments trouvés peuvent être classés selon leurs caractéristiques, et identifiés.
  • Il est possible de mener une réflexion sur les déchets qu’il semble difficile de supprimer et les déchets qui sont superflus et sur la quantité de déchets trouvés.
  • Cette activité peut être le point de départ d’une réflexion sur le recyclage (quels sont les éléments trouvés qui peuvent être recyclés, comment, pourquoi faire ?) et le traitement des déchets. Il est possible en complément de visiter une usine d’incinération, un centre de recyclage, un centre d’enfouissement technique des déchets ou une déchetterie.

Le livret pédagogique Education à l'environnement urbain

Nous nous adressons aujourd’hui autant, si ce n’est plus, à des enfants qu’à des futurs citoyens. Il convient donc de mettre en œuvre des situations pédagogiques adaptées, par exemple des activités de découverte qui intègrent aussi le ludique, le sensible et qui laissent de la place à l’activité de l’enfant. Après tout, un arbre c’est aussi un élément à grimper ! Une rivière est aussi un espace de jeux avec des barrages et des petits bateaux !
Lire