Le festival Du Bruit Dans l'Arène

“Comment célébrer les 80 ans des Ceméa ?” C’est la question que quelques militant·es des Ceméa Occitanie se sont posée il y a 3 ans. C’est à cet instant que l’idée du festival Du Bruit Dans l’Arène a germé et c’est aujourd’hui une bien belle plante...
Média secondaire

D B D A

Le DBDA pour les intimes, souffle donc sa troisième bougie et on peut dire que le bébé du Clos Barlet¹ a pris du poids. Le 7 et 8 juin 2019, le “divertissement politique” désormais classique en Occitanie va venir bousculer le quotidien du quartier Près D’Arènes à Montpellier.

Cemea

L'oxygène Du Bruit Dans l'Arène

Les acteur·rices du festival proviennent de tous les horizons des Ceméa Occitanie. Qu’il·elle·s soient permanent·es, militant·es non permanent·es et/ou volontaires en service civique, tout le monde apporte sa pierre à l'édifice sur un pied d’égalité. Tout est possible, tant que chacun·e s’en donne les moyens, c’est pour cette raison que les décisions, d’après des propositions faites par différents groupes de travail, sont votées en comité de pilotage sans qu’il n’y ait de voix prédominante. C’est probablement cette organisation qui fait que le festival DBDA est aussi éclectique, avec une volonté de mettre à plat les idées, opinions, que tous·tes se sentent à l’aise pour prendre la parole.


Un système coopératif² qui permet de faire en sorte que même les bénévoles, s’il·elle·s sont impliqué·e·s (si il·elle·s le désirent) dans la prise de décisions des pôles, peuvent volontiers se faire entendre et avoir un poids dans l’organisation globale du festival. Les strates non hiérarchiques communiquent et s'influencent mutuellement avec des objectifs communs tels que la réussite de l'événement, mais également l’accomplissement d’un projet d’une durée de presque une année, ou chaque personne peut et surtout doit se révéler au sein du groupe.

En résulte alors, après que chaque musicien·ne ait proposé une note, un arpège, ou une sonate : une symphonie. La mélodie peut paraître déroutante de prime abord, parfois même incertaine. Mais la volonté, la collaboration, l'entraide et bien sûr la bienveillance et la bonne humeur sont de bons instruments et permettent à l’harmonie, tout en originalité, de prendre place peu à peu. Régulièrement garnie de contretemps qui lui donne des airs de swing, moins souvent fluide pareil à une toccata, cette partition est à l’image de sa programmation générale : vivante, généreuse et variée.

Cemea

Le coeur Du Bruit Dans l'Arène

Toujours présent, le Village Des Possibles s’est vu revisité. Pour cette troisième année pas moins de 42 acteurs de la vie associative et sociale montpelliéraine y sont regroupés. Chaque association proposera activités et animations en lien avec ses préoccupations, qui par la même deviennent les nôtres. Le village des possibles. Mais quels possibles ? Les possibles espoirs que les êtres qui composent nos sociétés puissent un jour de manière naturelle et fluide, réfléchir ensemble, construire ensemble, échanger ensemble, jouer ensemble, partager des valeurs et des modes de vie profitables à tous et à toutes. L’éducation, l’écologie, l’économie sociale et solidaire, l'union entre les peuples, les différentes cultures et l’entraide sociale sont autant de thématiques qui seront au cœur du village et qui nous l’espérons, participeront à soigner le corps malade de notre société. Une injection de vivre-ensemble et de partage dans un monde de plus en plus tourné vers l’individualisme.

La cervelle Du Bruit Dans l'Arène

Les tables rondes, déjà présentes durant les deux précédentes éditions font également leur retour.

Les mots, c’est-à-dire ? Table ronde où les mots, outils lus, criés, chantés pour éduquer, se révolter, soigner et bien d’autres choses, seront mis à l’honneur. Il est important aujourd’hui de veiller sur les mots, qui nous bombardent à travers les milliers de médias mis à notre disposition. Savoir les trier, les analyser et les utiliser comme une arme, un bouclier ou comme une caresse, c’est l’objet de cet échange.

Jeu vidéo et éduc’ pop’ aborde une thématique des plus sensible et actuelle. À l’heure où l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu le trouble du jeu vidéo comme une maladie, il est important de rappeler la place que ce médium peut avoir dans nos sociétés et aussi et surtout la place qu’il a dans et avec l’éducation. En effet au-delà de l’étiquette (facile à coller pour des ignorant·e·s) d’un passe-temps abrutissant coupant du monde réel et poussant parfois à l’extrême violence (avec l’exemple classique de la tuerie de Columbine en 1999), le jeu vidéo peut être un vecteur d’émancipation, il peut pousser à la persévérance, apporter confiance en soi à une personne qui peut l’avoir mise de côté pour diverses raisons, faire travailler la psychomotricité, comme cela a pu être observé dans des maisons de retraite ou hôpitaux, il peut développer l’imaginaire, il est aussi un outil de transmission historique (avec des jeux comme Assassin’s Creed ou We revolution) un moyen d’expression d’opinions politique, social, de messages, d’idées a l’instar du cinéma qui a mis lui aussi du temps a être accepté. Il est amusant de voir qu’un autre médium a été victime de ce type de préjugés en son temps : le roman, qui était accusé au 17ème siècle, de pervertir la jeunesse en les enfermant dans des univers fictifs, et comme l’indique l’historien romaniste Maurice Lever le roman était vu à cette époque comme vecteur de mensonges et une déviance face à la vérité. Aujourd’hui le roman est reconnu comme un médium culturel incontournable et comme un grand marqueur dans l’histoire de la littérature. À quand le même destin pour le jeu vidéo ?

Les poumons Du Bruit Dans l'Arène

Plus de théâtre ! C’est une demande qui a été entendue ! Deux pièces de théâtre, interprétées par deux troupes professionnelles sont au programme :

LA COMPAGNIE DES NUITS PARTAGÉES, quatre femmes qui dans leur pièce Un cœur en cavale et autres gourmandises... vous invitent à parler d’amour de mille et une manière. Accompagnées par leur accordéoniste, elles abordent ce thème avec naïveté, espièglerie, gravité, tout en légèreté.

La compagnie MARZOUK MACHINE sera aussi de la partie et elle aura pour mission de sauver l’humanité dans son avant-première du spectacle Apocalypse. Pour ce faire, l'insolence est une de ses meilleurs armes. Une tâche des plus ardues, mais la compagnie ne lâche rien, car pour elle un monde meilleur est possible !

Le micro-théâtre, scène d’improvisation, sera toujours présent.

Cemea

Les muscles Du Bruit Dans l'Arène

Pour cette édition, plus de diversité dans les concerts est au programme. Une programmation des plus éclectique a été prévue avec KACEM WAPALEK, véritable poète, fer de lance du hip hop Français, SIDI WATCHO et ses Mc survoltés accompagnés de percussions cubaines sur fond balkanique, ONDA YA qui vous embarquera dans un voyage aux sonorités Afro-Latines, THE MITCHI BITCHI BAR qui vous fera plonger dans l’Amérique des années 30 avec son swing effervescent et enfin YUKI lauréate du tremplin Dernier Cri du festival I love techno Europe 2017 qui vous fera découvrir et traverser une techno énergique et vibrante.

Encore beaucoup de surprises seront présentes sur le festival ! Mais ne divulgâchons pas tout…

Cemea

Toute l’énergie et le cœur placés dans le festival Du Bruit Dans l’Arène par tous.tes ses acteur.rices promettent un événement dans lequel toutes et tous pourront se divertir de manière consciente et engagée. Avec l’espoir qu’il perdure et que cette petite graine plantée il y a 3 ans, devienne demain un bel arbre qui apportera ses fruits...

dbda.fr

Pour plus de détails
DBDA

1* Locaux des Ceméa de Montpellier

2* L’organisation de cette troisième édition du DBDA se déroule de la manière suivante :

Les pôles (groupe de travail) ont leurs propres réunions et font certains choix avec les bénévoles qui y sont inscrit·e·s. Les responsables de pôles se rendent aux réunions d’axes (groupe de travail restreint), valident ou non les propositions faites en réunion de pôle et font eux·elles-mêmes des choix et suggestions. Toutes les propositions et suggestions sont ensuite présentées à l’ensemble des treize membres du comité de pilotage (groupe de travail élargi à tous les axes et responsables de pôles) qui votent et valident lesdites propositions.

 

Media Icons
Image
PDF