La couleur

Comment dépasser les idées reçues sur la peinture et le dessin ? En observant les couleurs du monde qui nous entoure et en traduisant leurs jeux sans contrainte

« La peinture à l'huile, c'est bien difficile, mais c'est bien plus beau que la peinture à l'eau » voire ! L'idée que l'on a de la couleur et de tout ce qui tourne autour de ce phénomène se résume souvent aux contenus des proverbes, des dictons, des chants populaires qui ont bercé notre imagination, plus qu'à une expérience personnelle,

On dit blond comme les blés, vert épinard, devenir rouge comme une tomate, comme un coquelicot !
Si l’on ajoute à ces premières impressions quelques sentences glanées au cours de lectures ou d'émissions du type : « Un centi-mètre carré est moins bleu que dix centimètres carré du même bleu », chacun de nous peut se forger un ensemble de repères. Même lorsque l'on sait qu’il existe troi ...

vous désirez accéder à l’intégralité de cet article :

Abonnez-vous ou identifiez-vous