12 ème congrès des CEMEA

12 ème congrès des CEMEA

La ville de Poitiers accueillera du 21 au 24 août 2021 le congrès national des Ceméa. De 400 à 500 militant∙e∙s de France métropolitaine, d’outre-mer mais aussi d’autres pays d’Europe et du Monde se rassembleront durant 4 jours pour débattre et échanger sur les enjeux de démocratie et de solidarités afin d’enrichir le projet associatif des Ceméa.
  • Samedi 21 août 2021
  • Poitiers

« Eduquer, émanciper, agir les solidarités »

La ville de Poitiers accueillera du 21 au 24 août 2021 le congrès national des Ceméa. De 400 à 500 militant∙e∙s de France métropolitaine, d’outre-mer mais aussi d’autres pays d’Europe et du Monde se rassembleront durant 4 jours pour débattre et échanger sur les enjeux de démocratie et de solidarités afin d’enrichir le projet associatif des Ceméa. Tenir un tel événement dans le contexte politique actuel n’est pas anodin. Quand pour certains le discours suffit, pour les Ceméa c’est AGIR qui fait politique. Agir les solidarités, porter au quotidien la lutte contre les discriminations, militer pour renforcer la dimension essentielle de la Culture, tout cela doit aider les Ceméa à penser leur développement, à renforcer l’action éducative, celle qui permet l’émancipation, qui renforce la citoyenneté.

Léonore Moncond'huy, Maire de Poitiers, ouvrira l’événement en compagnie de Philippe Meirieu, président des Ceméa et du directeur général des Ceméa Jean-Luc Cazaillon. Edwy Plenel, journaliste, co-fondateur et président de Médiapart, portera la conférence d’ouverture qui situera les contextes politiques, sociétaux et idéologiques, d’ici et d’ailleurs, dans lesquels ce congrès prend place.

Pour un mouvement d’éducation comme les Ceméa, ce congrès doit également être l’occasion de construire un nouveau rapport au monde. Car à travers l’éducation que nous proposons, nous devons tous pouvoir découvrir qu’il y a plus de joie authentique à partager l’inépuisable (la culture et les savoirs, la créativité et la solidarité) qu’à vivre dans une surenchère consommatoire qui pille sans retour des ressources dont nous savons maintenant qu’elles sont épuisables… et presque épuisées. Ainsi, mettre l’éducation au cœur de la transition écologique et de l’avenir de la planète devient un enjeu essentiel !

Tout aussi essentiel, l’enjeu portant sur le numérique sera également au cœur de ce congrès car le numérique a ceci d’implacable et d’irréversible qu’il ne se contente pas d’une « augmentation du réel » au travers d’un apport technique d’outils particuliers, mais s’insère et agit à travers les réseaux, au cœur même de nos fonctionnements démocratiques, de notre culture et du lien social, modifiant notre rapport aux autres, notre façon d’être et notre regard sur le monde.

Le congrès c’est aussi

Une carte blanche donnée à 12 chercheurs et chercheuses d’aujourd’hui engagé∙e∙s sur des enjeux éducatifs. Ils et elles viendront alimenter les réflexions des congressistes et faire état de leurs travaux. Depuis toujours les Ceméa promeuvent la recherche, parce que rien n’est évident et que l'esprit scientifique est, par définition, celui de la remise en cause. Depuis leur création, les Ceméa sont dans l’action engagée, parce que la recherche doit se faire sur un chantier où la mise à l’épreuve est possible. Mouvement de militants et de militantes de « l’agir », nos actions s’appuient sur un va-et- vient incessant entre la théorie et la pratique, entre la pensée et le terrain. C’est pourquoi cette « carte blanche » a toute sa place dans ce congrès en contribuant aux travaux portant sur le développement de notre mouvement.

Un environnement qui valorise des projets, des initiatives. Nous accueillerons particulièrement trois expositions :

« Au bout du crayon, les réseaux sociaux » et « Au bout du crayon, écologie et environnement ». Deux expositions réalisées par l’association « Le Crayon » qui laissent aux caricaturistes et aux dessinateurs de presse le soin de s’exprimer sur de grands enjeux de société.

« Échanger. 10 ans de certificats OFAJ pour animatrices et animateurs ». Une exposition qui informe et met en valeur les formations et leurs effets, tout en laissant la parole aux animatrices et animateurs, aux formatrices et formateurs pour témoigner de leurs expériences.